Jean Soumagne, professeur de géographie et d’aménagement urbain // Les villes et leurs rivières. Des relations renouvelées

• Jeudi 21 novembre 2019 à 18h30, à l’Institut municipal d’Angers •

A3A propose trois conférences en résonance avec le programme Rives vivantes mené par la ville d’Angers avec Alter dans le cadre du projet Cœur de Maine.
Conduites par des spécialistes, ces interventions permettront d’aborder l’évolution des relations entretenues par les villes et leur rivières selon les prismes géographique, historique et patrimonial. Il s’agit de resituer l’actuel projet angevin dans un contexte plus large. La conférence introductive traitera ainsi des relations des villes européennes et de leurs rivières de l’époque moderne à aujourd’hui.

Jean Soumagne articulera son propos autour de quatre thèmes : l’abondance des positions fluviales, la mise en scène urbaine et les nouvelles fonctions (XVIII-XIXème siècles), la tertiarisation et la patrimonialisation (XX-XXIème siècles), ville et “nature“ : l’ambivalence fluviale.
Son exposé soulèvera ainsi quelques questions clés. Pourquoi existe-t-il tant de cités fluviales ou fluvio-maritimes ? Comment se sont urbanisées les rives fluviales ? Quels sont les apports urbanistiques contemporains ? Doit-on parler de « réconciliation ville-fleuve » ou de « reconquête » ? Enfin comment gérer les risques et réhabiliter la nature fluviale ?

Jean Soumagne a enseigné la géographie à l’université de Poitiers puis d’Angers. Ses premières recherches portent sur le commerce dans la ville puis s’étendent à la ville, son aménagement et au phénomène de métropolisation. Il a dirigé et participé à de nombreux ouvrages collectifs. Il co-signe avec Alain Giret les chapitres consacrés aux villes de Rochefort et Poitiers dans l’ouvrage Villes et Rivières de France publié aux éditions du CNRS en 2019 sous la direction de Nathalie Carcaud et Gilles Arnaud-Fassetta.

PROCHAINES CONFÉRENCES
Jeudi 9 janvier 2020 I Architectures de la plaisance sur les bords de Loire, XIXe – XXe siècles
Ronan Durandière, chargé d’étude Inventaire du patrimoine, conservation départementale du patrimoine, Maine-et-Loire
Jeudi 12 mars 2020 I La Maine, territoire de projet
Bruno Letellier, urbaniste et Dominique Letellier-d’Espinose, ingénieure d’études

 

 

 

 

 

 

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s