Le chantier, un espace en devenir // Hasnaa TAHIRI ROUTHIAU

• Du 9 novembre au 29 décembre 2017 à la Maison de l’Architecture, des Territoires et du Paysage •

Exposition de Hasnaa TAHIRI ROUTHIAU proposée par l’association A3A et le CAUE  de Maine-et-Loire, sous le commissariat de Patrick SIMON, galeriste

Dans l’espace public, il existe des zones de construction mises en suspend à cause de la crise économique ou d’autres motifs. Ce sont des lieux méconnus, cachés ou paradoxalement trop visibles pour être vus. Tous les jours, nous passons devant ces chantiers, mais nous les voyons sans les voir, comme s’ils étaient transformés en zones fantômes.

Les séries intitulées « Les capucins » et « El Paseo » ont un point de départ photographique qui trouvent dans leur transcription picturale agrandie, une dimension fictive dominante. En effet, ces dessins abordent ce type de lieu comme des volumes architecturaux bruts définis par l’absence d’activité humaine et par la suspension du temps. Cette dimension est aussi abordée par un traitement faussement réaliste qui met en avant cette réelle fiction, non pas dans leur contexte habituel, mais dans un espace institutionnel, la galerie. Le chantier, un espace en devenir.

Hasnaa TAHIRI ROUTHIAU est diplômée de l’École Supérieure des Beaux-Arts d’Angers en 2016. Elle est arrivée en France en 2009 pour débuter ses études supérieures à Toulouse puis à Angers à l’École des Beaux-Arts section design. Auparavant au Maroc, son pays d’origine, elle vit et travaille aujourd’hui à Annecy.

 

 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s