Le silo, motif architectural du paysage rural // Jean Pierre POTIER

• Du 15 septembre au 27 octobre 2017 à la Maison de l’Architecture, des Territoires et du Paysage •

Exposition deJean Pierre POTIER proposée par l’association A3A et le CAUE  de Maine-et-Loire, sous le commissariat de Patrick SIMON, galeriste

Jean Pierre Potier s’est emparé d’un motif : le silo. Il en a fait son objet. Son intérêt pour cette architecture particulière est apparu lors de son installation dans la région Poitou-Charentes : motif architectural singulier dans le paysage rural, le silo industriel a suscité sa curiosité avant de devenir l’objet d’une quête patiente et obstinée de la monumentalité d’une forme transcrite sur le papier.
Il travaille le plus souvent en grand format, à partir de photographies. Il s’approprie la silhouette massive de ces « cathédrales » de béton et de métal et sollicite leurs formes géométriques dans une interprétation faussement réaliste.
Grâce à la technique du fusain sur drop paper, papier contemporain en fibres synthétiques, il exploite les contrastes de valeurs : noir – sombre, velouté – du motif, sur le blanc du support laissé en réserve. La suppression de tout élément de paysage autour du silo permet d’accentuer la puissance évocatrice de la forme, dans une relation privilégiée au spectateur que rien ne distrait de la contemplation des jeux de la lumière sur les reliefs de l’architecture.
La technique du fusain renvoie à une pratique classique du dessin, qui inscrit l’œuvre dans une tradition artistique. L’usage du drop paper, à la fois proche du papier par sa texture et foncièrement distinct par ses propriétés physiques, place l’artiste dans une modernité assumée, qui use sans complexe d’un matériau nouveau pour mettre en œuvre une technique graphique traditionnelle.
L’ancrage géographique du travail de Jean Pierre Potier renforce encore la nécessité de son exposition. C’est l’image de silos de la région dont il s’est emparé, quand bien même la transfiguration du motif l’abstrait d’un réalisme apparent et lui confère une atemporalité dénuée d’attaches territoriales.
D’ici et de nulle part, de toujours et d’aujourd’hui, l’œuvre de Jean Pierre Potier ouvre un espace imaginaire dans lequel le regard est invité à une rencontre émotionnelle.

Extrait du texte « Au-delà du noir, au-delà du motif », Anne Bénéteau Péan, Conservateur du patrimoine, Musée Sainte-Croix, Poitiers

 

En écho à l’exposition Le silo, motif architectural du paysage rural, la Galerie Dynasties Chine présente Architectures émotionnelles du 19 septembre au 28 octobre 2017. Des fusains toujours, de silos, mais également de réservoirs new-yorkais.

 

 

 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s